dimanche, décembre 4, 2022
AccueilBien êtreSoulever régulièrement des poids pourrait réduire le risque de décès précoce, selon...

Soulever régulièrement des poids pourrait réduire le risque de décès précoce, selon une nouvelle étude

Selon une nouvelle étude, faire régulièrement de l’exercice avec des poids est lié à un risque plus faible de décès précoce, toutes causes confondues, à l’exception du cancer.

Des chercheurs américains ont découvert que les personnes qui pratiquaient à la fois des exercices d’aérobic et de musculation avaient plus de chances de vivre plus longtemps que celles qui ne faisaient que l’un ou l’autre.

Pourquoi les poids pourrit réduire les décès précoces ?

Pourquoi les poids pourrit réduire les décès précoces ?

Bien que l’on sache que l’augmentation régulière de la fréquence cardiaque rende les gens plus en forme et plus sains, et contribue à prolonger leur vie, on connaît moins les effets des exercices d’haltérophilie ou de renforcement musculaire sur l’espérance de vie.
L’étude américaine, publiée dans le British Journal of Sports Medicine, a interrogé plus de 150 000 sexagénaires et septuagénaires sur leurs habitudes en matière d’exercice, puis les a suivis.

Les chercheurs ont constaté que les personnes qui faisaient les 150 minutes d’exercice modéré recommandées par semaine vivaient plus longtemps que celles qui ne le faisaient pas, mais que la situation était encore meilleure pour celles qui combinaient l’exercice aérobique régulier avec des activités de renforcement musculaire une ou deux fois par semaine.

L’étude a révélé qu’au cours des neuf années suivantes, ces personnes avaient 47 % de risques en moins de mourir de n’importe quelle cause, à l’exception du cancer, que les personnes qui n’étaient pas du tout actives.
La pratique de l’haltérophilie en elle-même réduisait également le risque de 9 à 22 % et les exercices d’aérobic de 24 à 34 %, les exemples d’exercices d’aérobic comprenant la marche rapide, la course à pied, le vélo et la natation.
L’étude a également montré que les femmes tiraient davantage profit de l’haltérophilie que les hommes.

A lire aussi :  Exercices de faible intensité que vous pouvez faire à la maison

L’équipe de recherche, du National Cancer Institute du Maryland et de l’Université de l’Iowa, a déclaré que les exercices de renforcement musculaire pouvaient rendre le corps plus maigre et les os plus solides, ce qui permet de vivre en meilleure santé pendant la vieillesse.

Bien que l’étude soit de grande envergure, il s’agissait d’une étude d’observation qui ne pouvait pas prouver que c’était l’haltérophilie qui permettait aux gens de vivre plus longtemps.

L’étude reposait également sur le fait que les participants devaient se souvenir de la quantité d’exercices qu’ils avaient pratiqués au cours de l’année écoulée, à un moment précis.
Les chercheurs ont toutefois essayé d’éliminer d’autres facteurs qui auraient pu avoir une influence sur le résultat, tels que le niveau d’éducation, la race, l’origine ethnique et la race, mais ils ont obtenu le même résultat.

Bien que l’étude se soit concentrée uniquement sur les poids, les chercheurs ont déclaré que d’autres types d’exercices s’appliqueraient également, comme les pompes, les squats, les burpees et les pilates.

Le Dr Jessica Gorzelitz, auteur de l’étude, a expliqué : “Notre constatation que le risque de mortalité semblait être le plus faible chez ceux qui pratiquaient les deux types d’exercice étaye fortement les recommandations actuelles de pratiquer à la fois des activités d’aérobic et de renforcement musculaire.

“Les personnes âgées auraient probablement intérêt à ajouter des exercices d’haltérophilie à leur programme d’activité physique.”

William Gomes
William Gomes
Grand sportif, j’allie mon job avec ma passion , je n'aurais jamais pu espérer mieux. Vélo, boxe et running font parties de mes sports favoris que je pratique plusieurs fois par semaine. Merci a ufc-star de m'avoir choisie pour écrire des articles
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments