dimanche, décembre 4, 2022
AccueilBien êtreQuelle quantité d'exercice est bonne pour moi ? Quels sont les avantages...

Quelle quantité d’exercice est bonne pour moi ? Quels sont les avantages d’une activité d’intensité modérée – et quelle quantité par jour ?

Une étude de la NHS (système de santé britanique) recommande aux adultes de pratiquer une activité physique tous les jours.

Augmenter son activité physique est bon pour la santé, mais les bénéfices sont plus importants lorsque l’activité est d’intensité au moins modérée, selon une nouvelle étude.

Mais quelles sont les conclusions de l’étude et quelle quantité d’exercice intense devriez-vous pratiquer ? Voici ce que vous devez savoir.

Quelle quantité d’exercice doit-on faire ?

Des chercheurs de l’université de Cambridge et de l’université de Leicester ont analysé les données de plus de 88 000 adultes d’âge moyen qui portaient un dispositif au poignet pour mesurer leur activité physique. Les participants ont porté l’accéléromètre sur leur poignet dominant pendant sept jours consécutifs dans le cadre de l’étude UK Biobank.

Les chercheurs ont ensuite calculé le volume d’activité des participants, ainsi que le pourcentage de cette activité qui était d’intensité modérée, comme une marche rapide, et d’intensité vigoureuse, comme la course. Ils ont enregistré le nombre d’événements cardiovasculaires, notamment les maladies cardiaques, chez les participants à l’étude sur une période de suivi moyenne de 6,8 ans.

Selon les recherches, un volume total d’activité physique plus élevé était fortement associé à une diminution du risque de maladie cardiovasculaire. Le fait que cette activité physique soit d’intensité modérée à vigoureuse était également associé à une réduction supplémentaire du risque cardiovasculaire.

Les taux de maladies cardiovasculaires étaient inférieurs de 14 % lorsque l’activité physique modérée à vigoureuse représentait 20 % plutôt que 10 % de la dépense énergétique totale liée à l’activité physique, même chez les personnes dont le niveau d’activité était par ailleurs faible.

A lire aussi :  Les principaux risques pour la santé en hiver et comment les éviter

Dans l’ensemble, les taux de maladies cardiovasculaires les plus faibles ont été observés chez les participants qui pratiquaient des niveaux d’activité physique plus élevés et une proportion plus importante d’exercices au moins modérés.

Cependant, lorsque le volume global d’activité physique augmentait mais que la proportion d’activité d’intensité au moins modérée restait la même, les auteurs ont observé peu d’effet sur le taux de maladies cardiovasculaires.

Le professeur Tom Yates de l’université de Leicester, l’un des principaux auteurs de l’article, a déclaré : “Notre analyse des données de l’enquête UK Biomedics a montré que l’activité physique est un facteur déterminant pour la santé : “Notre analyse des données de la UK Biobank confirme que l’augmentation de la quantité totale d’activité physique peut réduire le risque de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral, mais nous avons également constaté que l’obtention de la même quantité globale d’activité physique par une activité d’intensité plus élevée présente un avantage supplémentaire substantiel.

Nos conclusions vont dans le sens de messages simples visant à modifier les comportements, selon lesquels “chaque mouvement compte”, afin d’encourager les gens à augmenter leur activité physique globale et, si possible, à intégrer des activités d’intensité plus modérée.

“Cela pourrait être aussi simple que de convertir une promenade tranquille en une marche rapide, mais une variété d’approches devrait encourager et aider les individus à trouver ce qui est le plus pratique ou le plus agréable pour eux.”

les adultes devraient faire un certain type d'activité physique tous les jours

Que dit l’étude sur la santé à propos de l’exercice ?

Le NHS dit que les adultes devraient faire un certain type d’activité physique tous les jours. “Faire de l’exercice juste une ou deux fois par semaine peut réduire le risque de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral”, ajoute le site web.

A lire aussi :  Comment reprendre l'exercice en toute sécurité après une pause prolongée ?

Toutefois, si vous n’avez pas fait d’exercice depuis un certain temps, ou si vous avez des problèmes de santé ou des inquiétudes, parlez-en d’abord à votre médecin. Assurez-vous que votre activité et son intensité sont adaptées à votre condition physique.

Les adultes doivent viser les objectifs suivants :

  • faire des activités de renforcement qui font travailler tous les principaux groupes de muscles (jambes, hanches, dos, abdomen, poitrine, épaules et bras) au moins 2 jours par semaine
  • faire au moins 150 minutes d’activité d’intensité modérée par semaine ou 75 minutes d’activité d’intensité vigoureuse par semaine
  • répartissez l’exercice de façon régulière sur 4 à 5 jours par semaine, ou tous les jours
  • réduisez le temps passé assis ou allongé et interrompez les longues périodes d’inactivité par une activité.

Vous pouvez également atteindre votre objectif d’activité hebdomadaire avec :

  • plusieurs courtes séances d’activité d’intensité très élevée
  • un mélange d’activités d’intensité modérée, vigoureuse et très vigoureuse.
  • Ces lignes directrices sont également adaptées aux adultes handicapés, aux femmes enceintes et aux jeunes mères.
Véronique Genre
Véronique Genre
Rédactrice pour le site ufc-star.com, j'écris sur des sujets passionnant liés au monde du sport. Autrement je suis une célibataire de 30 ans et j'habite à Nice. J'adore écrire et suis mordue de randonnée !
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments