jeudi, octobre 6, 2022
AccueilActualitésPourquoi le Québec est aujourd'hui majoritairement français ?

Pourquoi le Québec est aujourd’hui majoritairement français ?

Lors du dernier recensement, le français était la langue maternelle de 80 % des résidents du Québec, et plus de 90 % d’entre eux étaient capables de s’exprimer en français au quotidien. La langue française demeure forte au Québec en raison de sa fondation historique combinée au travail passionné des défenseurs culturels et législatifs d’aujourd’hui.

Les ancêtres français

Pourquoi le Québec est-il majoritairement français aujourd’hui ? Eh bien, parce que ses ancêtres, les tout premiers Européens à explorer le territoire, étaient également français. Bien qu’il y ait eu des peuples des Premières nations qui vivaient déjà dans la région, quelques guerres et d’autres choses qui auraient pu rendre le Québec anglophone, ses racines modernes sont celles de la France et cela peut être vu dans ses pères fondateurs.

Jacques Cartier

Jacques Cartier a été le premier explorateur français à revendiquer le Canada au nom de la France. Il a cartographié le golfe du Saint-Laurent et a tenté d’y fonder la première colonie. Cependant, en raison de conditions hivernales hostiles (auxquelles ils étaient mal préparés), de maladies et d’indigènes agressifs et hostiles, la colonie a finalement été abandonnée.

Bien qu’il n’ait pas réussi à établir une colonie permanente (ce qui n’a jamais été son objectif initial), Cartier a laissé son empreinte sur le Canada en tant que terre proclamée pour la France. Que les indigènes soient d’accord ou non, dans l’esprit de la France, la côte le long du fleuve Saint-Laurent était désormais une colonie française.

Comment les Américains ont aidé le Québec à rester français

Samuel de Champlain

Si Jacques Cartier n’a pas réussi à établir une colonie permanente, Champlain a connu un grand succès. Il a fondé la ville moderne de Québec et y est resté pour l’administrer le reste de sa vie. Dans l’histoire du Québec, on considère qu’il a pleinement établi la nouvelle colonie et qu’il a consacré sa vie à son amélioration. Il convient également de noter que c’est Champlain qui a joué un rôle déterminant dans l’établissement de Québec en tant que poste de traite des fourrures populaire, apportant ainsi le premier développement économique du pays.

Comment les Américains ont aidé le Québec à rester français

Bien que l’on puisse dire que les racines du Québec sont certainement françaises, c’est peut-être la guerre française et indienne, ainsi que la guerre de Sept Ans, qui ont aidé le Québec à rester français.

A lire aussi :  Photo d'anniversaire de la NASA : quelle photo a été prise par le télescope spatial Hubble le jour de ma naissance - qu'est-ce que le calendrier APOD ?

La guerre française et indienne

Il est étrange de constater que la guerre française et indienne avait en fait beaucoup plus à voir avec les relations entre les Français et les Britanniques. Lors de la bataille des plaines d’Abraham (qui fait partie de la guerre française et indienne), ce sont les Anglais qui ont finalement gagné et pris le contrôle de la ville de Québec. Bien qu’il puisse sembler étrange que la victoire des Anglais dans une bataille puisse assurer l’avenir de Québec en tant que ville française, c’est exactement ce qui s’est produit.

Le traité de 1763

C’est le traité de 1763 qui a mis fin à la guerre française et indienne. Puisque cette guerre était terminée et que les Britanniques avaient gagné la bataille de Québec, la France devait céder toute la “Nouvelle-France” à la Grande-Bretagne.

L’Acte de Québec

Ironiquement, bien que la Grande-Bretagne ait gagné les territoires québécois, elle n’est pas très enthousiaste à l’idée de les coloniser. Elle craint, en raison de la proximité et de l’alliance déjà bien formée, que les Américains n’aident maintenant les habitants de la Nouvelle-France à se rebeller contre la domination britannique. Plutôt que de s’engager dans une autre guerre coûteuse, la Grande-Bretagne met en vigueur l’Acte de Québec, qui reconnaît officiellement :

La loi française en Nouvelle-France

le catholicisme romain comme religion officielle
le français comme langue officielle.
Ironiquement, alors que l’Acte de Québec était apaisant pour les habitants de Québec, il figurait sur la liste des actes intolérables parmi les colons qui pensaient qu’ils devaient avoir une partie du poste de traite des fourrures.

L’état du français au Québec aujourd’hui

Depuis les années 1960, plusieurs lois ont été mises en place pour que le Québec reste une province majoritairement francophone.

La Loi sur les langues officielles

L’utilisation du français a été renforcée par la Loi sur les langues officielles de 1969, qui stipule que tous les services fournis par le gouvernement fédéral doivent être offerts aux citoyens en français et en anglais. Cette loi est la pierre angulaire du “bilinguisme officiel” au Canada et elle donne au français le même statut que l’anglais dans tout le pays.

A lire aussi :  Les cultures et traditions uniques du Québec

Charte de la langue française

La Charte de la langue française a été promulguée en 1977 et a fait du français la langue officielle du Québec. Elle a imposé l’utilisation du français dans tous les aspects de la vie d’un résident, y compris les signes, les documents et le marketing pour les entreprises, les lois du travail, les agences de services publics, les législatures, les tribunaux et les écoles.

Nationalisme québécois

Des efforts ont été déployés pour faire du Québec sa propre nation souveraine afin de préserver sa langue et sa culture, bien que les référendums sur l’indépendance de 1980 et 1995 n’aient pas reçu suffisamment de voix pour être adoptés. Les efforts pour faire du Québec une nation francophone distincte ont été menés par le Mouvement Souverainiste du Québec, un parti nationaliste, et ces efforts se poursuivent encore aujourd’hui.

Bien que de nombreuses questions liées au désir de séparation soient fondées sur la division des pouvoirs et les opinions divergentes sur l’efficacité du fédéralisme, le désir de préserver la majorité francophone, sa langue et sa culture est un principe clé du mouvement. Malgré l’échec des référendums, de nombreux citoyens français du Québec restent passionnément attachés à la préservation du français comme langue officielle de leur province et résistent à l’absorption de mots et de phrases d’autres langues dans leur langue maternelle.

Pourquoi le Québec est-il majoritairement français ?

Comme dans tous les pays, il existe une variété d’événements qui ont tous servi à façonner l’identité du Québec. Il serait trop simple de pointer du doigt un seul facteur. C’est plutôt la combinaison de plusieurs facteurs qui a permis au Québec de rester une province à prédominance française, avec une forte appartenance culturelle à la culture et à l’histoire canadiennes-françaises.

William Gomes
William Gomes
Grand sportif, j’allie mon job avec ma passion , je n'aurais jamais pu espérer mieux. Vélo, boxe et running font parties de mes sports favoris que je pratique plusieurs fois par semaine. Merci a ufc-star de m'avoir choisie pour écrire des articles
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments