vendredi, octobre 7, 2022
AccueilDivers7 faits amusants sur la sueur

7 faits amusants sur la sueur

Ouf, cet été a été chaud – et certains endroits sont encore chauds ! Partout dans le monde, les gens ont connu des records de température dangereusement élevés, et nous avons tous transpiré.

La plupart du temps, vous trouvez la transpiration ennuyeuse, mais ce liquide salé qui suinte de votre peau est essentiel pour vous garder au frais. Et ce liquide salé est bien plus que ce que l’on croit.

Plusieurs membres de l’équipe scientifique de NPR ont bravé la chaleur cet été pour obtenir des informations sur la sueur. Ces leçons sont basées sur leur reportage :

1. La sueur vous rafraîchit en se transformant en gaz.

Commençons par les bases. La sueur est essentiellement constituée d’eau et de sel sécrétés par des millions de glandes de la peau. Ces glandes sont en fait des boucles enroulées qui aident à déplacer une partie du liquide qui se trouve dans les espaces entre les cellules, les os et les organes, vers le haut et vers l’extérieur, à travers la surface du corps.

Lorsque la sueur de votre peau s’évapore, passant de l’état liquide à l’état gazeux, elle entraîne avec elle la chaleur du sang situé sous votre peau. Le sang, désormais plus froid, fait le tour de votre corps et revient vers votre cœur, ce qui permet de maintenir toutes vos parties internes à la bonne température pour fonctionner.

La plupart des sueurs n'ont pas d'odeur

2. La plupart des sueurs n’ont pas d’odeur

La transpiration est généralement inodore – du moins, c’est le cas de la sueur qui coule de votre front et de vos bras après une course. Mais la sueur des aisselles et de l’aine a quelque chose de différent qui la rend odorante. Les glandes sudoripares de ces endroits sont appelées glandes apocrines, et elles libèrent une forme de transpiration riche en protéines qui est mangée par les bactéries. Ce sont les sous-produits de ces bactéries, qui se nourrissent de votre sueur, qui produisent les odeurs corporelles.

A lire aussi :  Comment nettoyer un barbecue à gaz et se débarrasser de la saleté

3. Les bactéries responsables des odeurs corporelles sont en fait vos alliées

Même si vous vous inquiétez de votre transpiration malodorante, ne vous frottez pas encore à un savon antibactérien à la recherche de fosses fraîches. Les microbes à l’origine des odeurs corporelles contribuent à protéger votre peau contre les agents pathogènes dangereux et même à prévenir l’eczéma.

Un léger gommage avec un savon doux ordinaire devrait suffire à éliminer l’odeur, au moins temporairement, sans éliminer les bactéries.

4. La plupart des animaux ne transpirent pas

Soyons clairs. Vous êtes le plus transpirant de tous. Bon, pas seulement vous, mais tous les humains.

Les scientifiques pensent que nos ancêtres ont développé des glandes sudoripares il y a entre 1,5 et 2,5 millions d’années, lorsque nous sommes passés de la fraîcheur de la canopée des forêts aux prairies et aux pâturages, bien avant l’apparition de nos gros cerveaux.

Mais la plupart des autres animaux ne transpirent pas, et ils doivent trouver d’autres moyens pour éviter la surchauffe – en haletant, par exemple – s’ils ne peuvent pas trouver de l’ombre, une rivière ou une piscine. Comme le raconte Rebecca Hersher, de NPR, dans son exploration en rimes des moyens utilisés par diverses créatures pour rester au frais, les lions d’un zoo du Maryland ont eu droit, cet été, à une gâterie supplémentaire – des glaçons de sang – pour faire baisser la température de tous.

5. Un bain chaud est préférable à une douche froide pour éviter les nuits trop chaudes

Cela peut sembler contre-intuitif, mais selon les chercheurs, lorsque vous sortez d’un bain chaud ou tiède le soir, l’eau s’évapore de votre peau, évacuant la chaleur de votre corps et vous rafraîchissant avant de vous endormir. Les scientifiques ont expliqué à Joe Palca, journaliste à NPR, que cette astuce fonctionne mieux une heure avant le coucher et que vous dormirez mieux et plus profondément si vous êtes plus frais.

A lire aussi :  La princesse secrète de Belgique, Delphine, révèle pourquoi elle a attaqué son père royal, l'ancien roi Albert, en justice.

6. Certains insectes recherchent le sel dans la sueur humaine

Malheureusement pour nous, les moustiques, ainsi que de nombreux autres insectes, sont attirés par la sueur humaine. Les insectes ont besoin du sodium contenu dans le sel, tout comme nous, et notre transpiration salée leur apporte ce dont ils ont besoin.

Les scientifiques soupçonnent qu’il y a des millions d’années, certains ancêtres des moustiques, buveurs de sueur, ont découvert qu’il existait une substance encore plus nutritive sous la peau humaine : notre sang. Ces insectes suceurs de sang ont pris un avantage évolutif sur les autres et ont prospéré.

7. Les astronautes ont besoin d’une aide supplémentaire pour évacuer la chaleur corporelle

La transpiration peut être un gros problème pour les personnes qui vivent dans un environnement à faible gravité comme l’espace. En effet, même après un effort intense, la sueur ne s’écoule pas vraiment de la peau sans gravité. Au contraire, elle reste là et s’accumule, ce qui peut perturber les équipements électroniques et rendre les sorties dans l’espace très inconfortables.

Les astronautes portent donc des sous-vêtements spéciaux lors de leurs sorties dans l’espace ; ils sont remplis de tubes de refroidissement qui évacuent la chaleur. Un avantage dans l’environnement contrôlé d’une station spatiale : Toute humidité supplémentaire provenant de la sueur qui se retrouve dans l’air est aspirée par le système de ventilation et recyclée en eau fraîche que les astronautes peuvent boire.

Véronique Genre
Véronique Genre
Rédactrice pour le site ufc-star.com, j'écris sur des sujets passionnant liés au monde du sport. Autrement je suis une célibataire de 30 ans et j'habite à Nice. J'adore écrire et suis mordue de randonnée !
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments