jeudi, octobre 6, 2022
AccueilAnimaux10 conseils et astuces pour le soin des chevaux

10 conseils et astuces pour le soin des chevaux

Posséder un cheval est le rêve de toute une vie pour beaucoup. Les chevaux sont de merveilleux compagnons et forment des liens forts avec ceux qui s’en occupent. Ils sont une source d’exercice, que vous souhaitiez monter votre cheval ou simplement travailler avec lui au sol. Ils peuvent également servir de base à la création de liens familiaux et apprendre aux jeunes membres de la famille à assumer des responsabilités. Voici 10 conseils à connaître si vous envisagez d’acquérir un cheval.

1 Type de cheval

Il existe de nombreux types de chevaux utilisés pour une multitude d’activités ou de disciplines. Familiarisez-vous avec les différentes races de chevaux. Un cheval en bonne santé peut porter 20 % de son poids (cavalier et harnachement)1, il est donc important de prendre en compte la taille si vous souhaitez un cheval d’équitation. L’entraînement passé et les aptitudes actuelles sont des facteurs importants dans le prix d’un cheval. Il est important d’accorder une grande importance à la sécurité et à l’expérience d’un cheval pour tout propriétaire potentiel, en particulier pour un premier achat.

2 Où garder votre cheval

Le propriétaire d’un cheval peut soit le garder chez lui, soit payer pour le faire garder ailleurs. Au minimum, un cheval a besoin d’une zone débarrassée des débris pour faire de l’exercice, d’un abri couvert, d’un accès à de l’eau propre et fraîche, et d’herbe ou de foin de bonne qualité.

Même si une maison dispose d’un terrain suffisant pour garder un cheval, il faut beaucoup de travail pour garder l’espace propre et pour nourrir et abreuver votre cheval. Le prix de la pension d’un cheval dépend de la région dans laquelle votre cheval est gardé ainsi que de votre lieu de résidence géographique. La quantité de soins fournis par l’établissement influencera également le coût. Les écuries à service complet fournissent une alimentation quotidienne et un nettoyage des stalles mais coûtent plus cher que les écuries où les propriétaires sont responsables de ces tâches.

comment prendre soin de son cheval

3 Environnement

Les chevaux ont besoin de vivre dans un endroit propre. S’ils sont dans une stalle, celle-ci doit être nettoyée au moins une fois par jour (de préférence deux fois) pour éliminer le fumier ou les taches humides dues à l’urine. Les chevaux peuvent somnoler debout, mais ils se couchent pour dormir profondément. Les matériaux utilisés pour la litière, comme la paille ou les copeaux, absorbent l’urine et constituent une bonne aire de repos. Les épis de maïs et les copeaux de noyer noir sont des matériaux de litière dangereux et doivent être évités.
Si les chevaux n’ont pas beaucoup de sorties (accès à un terrain sec ou à un pâturage pour jouer), des matériaux d’enrichissement peuvent les aider à lutter contre l’ennui. Les chevaux sont heureux au pré, surtout lorsqu’ils sont socialisés, mais il est important d’intégrer les nouveaux membres du troupeau lentement et judicieusement, car des blessures peuvent survenir lorsque la hiérarchie est déterminée.

A lire aussi :  Les choses à considérer avant d'acheter un oiseau de compagnie

4 Régime alimentaire

La partie principale de l’alimentation d’un cheval est appelée fourrage grossier et se présente sous la forme de pâturages ou de foin. Les chevaux ont besoin d’une moyenne de 1 à 2 % de leur poids corporel en foin par jour pour maintenir leur poids corporel. Des repas petits et fréquents peuvent les protéger des troubles gastro-intestinaux ou des coliques.

La plupart des pâturages ne fournissent pas suffisamment de nourriture pour un cheval tout au long de l’année, si bien qu’un foin de haute qualité est généralement nécessaire. S’ils sont disponibles, les pâturages doivent être évalués pour s’assurer qu’ils sont exempts de plantes toxiques. De plus, certains chevaux prennent de l’embonpoint et sont sujets à des maladies telles que la fonte dans les pâturages riches, alors consultez votre vétérinaire sur le régime alimentaire.

Tous les chevaux doivent également avoir accès à un sel minéral à lécher et à de l’eau fraîche et propre. Un cheval boit 5 à 10 gallons d’eau par jour et peut en avoir besoin de plus s’il fait chaud ou si le cheval fait de l’exercice. Les céréales sont utilisées pour compléter les calories si le foin seul ne suffit pas. Il est important de donner des céréales fabriquées spécialement pour les chevaux, car les aliments pour bétail contiennent des additifs qui sont toxiques et peuvent être mortels pour un cheval.

5 Toilettage

Brosser votre cheval et prendre soin de ses pieds est une partie importante des soins quotidiens, que l’on appelle l’élevage. C’est également une bonne source de lien entre le cheval et le soigneur. Des outils spécialisés aideront à maintenir un pelage de qualité et le nettoyage des coins et recoins de la plante des sabots (“décaper les pieds”) est essentiel pour que le cheval reste sain.

6 Soins des pieds

Les sabots d’un cheval sont analogues à nos ongles et doivent être taillés toutes les six à huit semaines. Des fers à cheval peuvent devoir être placés par votre maréchal-ferrant en fonction de la conformation de votre cheval et du travail prévu.

A lire aussi :  Mythe ou Réalité : Les chats peuvent-ils voir dans le noir ?

7 Soins dentaires

Les chevaux se nourrissent en broyant de l’herbe, du foin ou des céréales. En conséquence, ils ont développé des dents qui grandissent et changent de forme tout au long de leur vie. Une usure inégale entraîne des crochets et des pointes douloureuses, en particulier sur les molaires. Cela peut avoir un impact sur la capacité à manger et peut même raccourcir la durée de vie de votre cheval. Chaque cheval devrait faire contrôler ses dents une fois par an et faire enlever les pointes par un vétérinaire si nécessaire.

8 Soins préventifs et d’urgence

Il est très important de disposer d’un vétérinaire pour les soins de santé. La vaccination et le contrôle des parasites (vermifuge) prolongent la vie de votre cheval et réduisent le risque de maladie. Votre vétérinaire peut également vous aider si votre cheval boite ou souffre d’une blessure ou d’une maladie nécessitant des soins d’urgence, comme une lacération ou une colique. Il est également important d’avoir un plan pour transporter votre cheval en cas d’urgence, comme un incendie de forêt ou si votre cheval doit être hospitalisé.

9 Matériel

Le terme ” harnachement ” désigne toute pièce d’équipement qui contribue à l’exécution de la discipline d’un cheval. Cela comprend la bride et la selle si le cheval doit être monté, ou le harnais si vous avez un cheval d’attelage. Les selles sont différentes selon les disciplines et leur ajustement est très important pour votre confort et celui de votre cheval. Tous les articles de sellerie doivent être nettoyés après l’équitation, régulièrement entretenus et vérifiés.

10 Entraînement

Si vous avez encore de l’énergie après tous ces soins, vous aurez probablement envie de monter votre cheval. Des leçons d’équitation ou un entraînement pour votre cheval peuvent être utiles. Les pensions ont souvent des entraîneurs sur place, ou vous pouvez engager un entraîneur qui viendra voir votre cheval. L’équitation est un sport ; recevoir des commentaires sur votre équitation et les performances de votre cheval peut être important, quel que soit votre niveau.

Dans l’ensemble, le choix d’acquérir un cheval ne doit pas être fait à la légère. Cependant, posséder un cheval peut être l’une des décisions les plus gratifiantes que vous puissiez prendre pour vous-même et votre famille.

Véronique Genre
Véronique Genre
Rédactrice pour le site ufc-star.com, j'écris sur des sujets passionnant liés au monde du sport. Autrement je suis une célibataire de 30 ans et j'habite à Nice. J'adore écrire et suis mordue de randonnée !
RELATED ARTICLES

Most Popular

Recent Comments